Rapport de la réunion

Rapport de la réunion

Réunion du 19 janvier 2010 à 19h30

Présents :  N. Brahy, A. Klinkenberg, Floo et Marek Olbinski, C. Fonck, F. Henrote, M. Vanbrabant, M. Bambarchelli, D. Cupers, C. Magoga, D. Thonon, V. Janssen-Mignot, O. Migno, A. Lhoest, T. Dassesse, F. Manso, F. De Smet, G. Wislez, P. Lallament, E. Huc, M.-L. Parent

Invité : Monsieur Bougard, animateur de quartier, service participation et relations avec les quartiers, ville de Liège.La réunion s'est tenue dans les locaux du Jardin des Enfants.

1. Objectif de la réunion :

Thibaut Dassesse  prend la parole pour exposer l'origine de la démarche et l'objet de la réunion, à savoir le projet de mise en place d'un comité de quartier.L'idée de la mise en place d'un (nouveau) comité de quartier s'est faite jour peu à peu, notamment à l'occasion de la brocante annuelle. L'une ou l'autre discussion informelle ont eu lieu à ce sujet. Une première rencontre d'information a eu lieu en septembre à ce sujet entre Francianne Manso et Thibault Dassesse et M. Charles Bougard Le moment était donc venu de consulter l'ensemble des habitants du quartier pour connaître leur sentiment à ce sujet, voir qui voudrait éventuellement participer au projet.Dans un souci de légitimité et d'appel à la participation, un toute-boîte a été distribué aux habitants des rues concernées.

2. Ce comité couvrirait le territoire suivant :

  • rue Fond Pirette
  • Thier Savary
  • rue Jean Haust
  • rue de Campine, jusqu'à hauteur du début de la rue de Jean Haust
  • le Parc de la Paix.

3. Objectifs préalablement envisagés pour le Comité de quartier

Comme indiqué dans le document toutes-boîte distribué, les objectifs proposés sont au départ les suivants :

  • mettre en évidence et conserver le patrimoine (ex., éventuellement : restauration des escaliers du Thier Savary, façades fleuries, participation (illuminations,…) à l'événement "les Coteaux de la Citadelle"…)
  • promouvoir la vie de quartier
  • organisation d'activités culturelles
  • mise en valeur de l'urbanisme
  • préserver l'environnement

Une discussion a permis de donner un premier éclaircissement quant à leur signification, d'exprimer spontanément certaines préoccupations par rapport à la vie du quartier ou l'échange d'informations pratiques : Anne Lhoest rappelle qu'un objectif supplémentaire avait été envisagé :organisation d'actions citoyennes (ex.: groupement d'achats, ….)(nom ?) rappelle que la rue est, jusqu'à la partie bâtie du Thier Savary (?), en zone ZIP/QI (Zone d'Initiatives Privilégiées , quartier d’initiative), ce qui offre certains avantages, notamment en ce qui concerne les subsides (rénovation urbaine, aides pour la rénovation des façades…)Il me semble que ce qui a été dit est "Zone d'Intérêt Prioritaire ? Sur le Net je ne trouve que Zone d'Initiatives Privilégiées) Voir document "questions et remarques perso")

4. Monsieur Bougard est invité à nous exposer ce que signifie concrètement la constitution d'un comité de quartier, en terme d'avantages et d'obligations :

M. Bougard, précise son rôle par rapport aux comités de quartier.… Participation, (qui dépend du Département du Bourgmestre de la Ville de Liège)Avantages :

  • Subside éventuel (rem.: 17.000 € annuels pour l'ensemble des nombreux comités de quartier)
  • Photocopies/impression de documents gratuites (A4, feuillets toutes-boîtes, éventuellement affiches, journaux de quartiers…)
  • Possibilité de contracter une assurance au nom du Comité (v. Ethias)
  • Accès au prêt de matériel par l'association ISA (Image Son Animation Rue Mère Dieu),…
  • Etre repris dans la liste de diffusion d'informations et invitations de la Ville de Liège (ex. urbanisme, travaux,…)

Contraintes :

  • Etablissement d'un Règlement d'ordre intérieur (ROI) propre. Un document existe à ce sujet. La Ville demande la mise en place d'un ROI minimal mais le comité reste maître d'établir ses propres règles de fonctionnement. Exemples donnés :
  • nom du comité
  • type d'association : de fait ? asbl ? La première étant plus souple, la seconde ayant pour avantage de couvrir les membres en termes de responsabilité financière…
  • objectifs du comité ?
  • qui peut être membre ? Les habitants uniquement ? Les personnes travaillant dans le quartier ? Représentant des comités des quartiers voisins (pour faciliter la communication et d'éventuelles coordinations ? …) ? En tant que membres à part entière ? Invités ?
  • la tenue d'une assemblée générale annuelle est exigée (on peut en organiser plus). Une convocation comportant un ordre du jour doit être adressée et un exemplaire doit en parvenir suffisamment tôt à M. Bougard, qui pourra éventuellement décider d'être présent. Lors de cette assemblée, les comptes sont également présentés aux membres. Le trésorier les justifie. (Les justificatifs des dépenses doivent être conservés pour contrôle éventuel).
  • structure : tous les membres sont-ils invités à être présents et à voter pour chaque réunion ? Désignation d'un "bureau exécutif" (comportant au moins 3 membres) auquel l'assemblée délègue la responsabilité du "travail journalier"? Etablissement de commissions par sujets traités ? De groupes de travail ?. Pour quelle durée les personnes mandatées sont-elles élues ? Certains comités ont des représentants désignés par rue faisant partie du territoire du comité…
  • de quelle manière la communication sera-t-elle organisée dans le comité et entre celui-ci et les habitants du quartier ?
  • local de réunion
  • etc.

Afin d'éviter tout malentendu ultérieur, il est fortement conseillé que chaque personne reçoive un exemplaire de ce ROI et appose sa signature sur un exemplaire conservé par le Comité.Un questionnaire annuel (16 p.), destiné à la Ville de Liège, est à remplir par chacun des Comités de quartier, y exposant :

  • le fonctionnement du Comité
  • les actions envisagées Celles-ci sont regroupées en différentes rubriques telles :
  • les activités festives
  • les activités ponctuelles (ex.: façades fleuries, collectes de déchets verts, …-
  • les activités d'information. Celles-ci doivent être organisées par le Comité lui-même. Elles peuvent être de 2 types : invitation soit des autorités liégeoises (représentants politiques, autorités administratives de la Ville…), soit de personnes-ressources (ex.: architecte spécialisé en urbanisme…)
  • les dossiers défendus (ex.: plantations, aménagement de la voirie, éclairage, mobilité…)
  • un volet concernant la comptabilité du groupement (simple).

C'est sur base de ce questionnaire que le Comité sera évalué par la Ville et qu'il se verra attribué un nombre de points intervenant dans la clé de répartition des subsides.A ce jour, il n'existe pas de règle établissant officiellement les critères de reconnaissance d'un comité de quartier. (La Ville de Liège insiste cependant sur le caractère démocratique de son fonctionnement). Une grille d'évaluation existe qui permet à la Ville d'évaluer son fonctionnement et la pertinence de ses actions et, par là, la répartition des subsides éventuels.A noter qu'il est peu probable qu'un comité obtienne un subside dès sa création. A moins d'un rejet de la Ville, les autres avantages restent cependant acquis.Les documents concernant le ROI et le questionnaire annuel destiné à la Ville seront transmis au Comité par M. Bougard.

5.  Autres points abordés : relations avec les autres comités de quartier :

Quels sont-ils ?Le comité de quartier de la rue des Anglais est à présent inclus dans celui de Ste Walburge

6. Conclusion :

Chaque personne présente a été invitée à laisser ses coordonnées de contact.Sur base de ce qui a été dit lors de la présente réunion, les personnes qui le veulent sont invitées à venir lors de la prochaine réunion avec leurs idées et propositions sur l'organisation, les objectifs qu'ils envisagent pour ce comité.Les documents cités par M. Bougard seront également transmis aux membres du futur comité.La prochaine réunion est fixée au 9 mars 2010 à 19h30.

© 2009-2018 Quartier Fond Pirette, association de fait - Web : Studio Olbinski